Coronavirus et probiotiques

Bonjour

Je vais vous parlez de l’importance d’une bonne flore intestinale dans ce contexte de Covid 19. En effet le microbiote ou flore intestinale correspond à l’ensemble des bactéries et levures présentes dans les intestins. Ces microorganismes ont plusieurs fonctions notamment de réguler le système immunitaire et de combattre la flore pathogène, les bonnes bactéries vont empêcher les mauvaises de proliférer.

Concernant le covid19, une dernière découverte indique qu’il infecterait une bactérie, la prevotella présente dans les intestins. Le virus pouvant se cacher dans cette bactérie et peut resurgir après ce qui explique pourquoi il peut réapparaitre chez des patients guéris avec une alternance de tests positifs et négatifs et que les antibiotiques sont efficaces (ils sont inefficaces pour les virus). De même, cette bactérie est peu présente chez les enfants et davantage chez les personnes obèses car la présence de cette bactérie est favorisée par une alimentation sucrée. Plus cette bactérie est présente plus le virus peut se multiplier et lorsque cette bactérie est attaquée elle devient plus virulente créant une réponse immunitaire disproportionnée. Les complications sont donc liées à une inflammation (réaction immunitaire). Dans ce cas il est donc utile de prendre des anti-inflammatoires contrairement au premier stade de l’infection où il faut laisser l’inflammation pour combattre le virus.

 Afin de prévenir ces complications, il faut donc lutter contre cette bactérie. Pour cela il est important de ne pas consommer trop de sucre et de favoriser les autres bactéries. On s’attaque à cette bactérie par les antibiotiques uniquement s’il y a des complications.

Pour favoriser une flore intestinal riche et variée, il est important de prendre des probiotiques à prendre le matin à jeun contenant au mois 1milliard de bactérie par souche et 10 souches si possible. Vous pouvez aussi les faire vous-même en faisant du kéfir ou du kombutcha ou en utilisant des légumes lactofermentés comme la choucroute ou le kimchi. De plus une alimentation riche en fibre va favoriser une bonne flore intestinale.

Il est donc plus utile de combattre cette bactérie lorsqu’elle est en excès que d’attendre un vaccin qui n’agira que sur un virus qui aura toutes les chances de muter rendant le vaccin inefficace.

Renforcez votre terrain avec une bonne flore intestinale, c’est mieux que d’attendre les complications et d’être traiter aux antibiotiques. En effet les antibiotiques s’attaquent à toute la flore intestinale et il faudra donc prendre des probiotiques après pendant au moins 6 mois pour la reconstruire. De plus, lorsque la flore intestinale est dégradée, le système immunitaire est plus fragile.

Prenez soin de vous

Hans Bourdeauducq

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *